Nos couches et lingettes lavables

Mis à jour : mai 13

Vous le savez, j'aime bien partager ici des petites astuces pour réduire les déchets au quotidien... Aujourd'hui, je me lance dans un grand sujet : les couches et lingettes lavables ! Les couches c'est un véritable désastre écologique puisqu'elles représentent environ 40% des déchets d'une famille... Je vous l'accorde, c'est certainement le pas 'zéro déchet' le plus difficile à faire avec des petits mais, je compte bien vous transmettre la possibilité de le réussir sans faire de concessions sur l'efficacité ou la simplicité !





De la naissance à deux ans et demi environ, un enfant aura besoin d'environ 6000 couches, ce qui représente à peu près une tonne de déchets par enfant. Cela donne un peu le tournis vous ne trouvez pas ? En plus, nous avons tous vu les scandales des dernières années concernant la composition des couches jetables... Pesticides, perturbateurs chimiques, blanchiment des couches par des agents chloré, colles et autres substances qui peuvent être à l'origine de réactions notamment allergiques pour nos bébés. Heureusement, plein de marques commencent à revoir leur composition ! Mais, cela fait réfléchir !


Oui mais je vous vois venir et vous dire qu'on ne va pas non plus revenir aux techniques de grands-mères qui n'étaient pas franchement pratiques et qui avaient bien leurs contraintes. Pour les plus sceptiques qui pensent aussi que couches lavables impliquent plus de lavages en machine et plus d'eau consommée, je répondrai simplement que la production de coton et des matières plastiques qui sont dans les couches jetables nécessitent plus de deux fois la quantité d'eau qui sera utilisée pour fabriquer et entretenir des couches lavables. Et si je vous dis que les couches lavables sont de mieux en mieux pensées, fabriquées et, même, de plus en plus jolies ? Vous commencez à vous laisser convaincre ?


Évidemment, je vous vends cela en théorie mais nous y sommes venus progressivement après quelques essais et il nous arrive encore d'utiliser des couches jetables de temps en temps. Mais, nous avons surpassé notre objectif en remplaçant environ 80 % de nos couches jetables en couches lavables et je trouve que c'est déjà un bon pas vers la réduction de la tonne de déchets que produira notre famille...





- Les lingettes lavables L'étape la plus simple que nous avons adopté depuis plusieurs années maintenant. Nos essentiels: Un gros lot de lingettes en bambou toutes simples et une boîte pour les lingettes sales avec de l'eau et quelques gouttes d'huiles essentielles ainsi qu'un filet pour les mettre en machine facilement et les faire tremper avant. Ma boîte vient de Cheeky Wipes mais je pense qu'il est facile de refaire cela avec une grande boîte et un filet de linge. Pour rester dans le zéro déchet, j'en ai aussi fabriqué plus avec des tissus éponge variés. Les lingettes de créatrices avec de jolis motifs et liberty sont plutôt utilisées dans la salle de bain pour les débarbouillages chez nous ! Nous utilisons les lingettes lavables à chaque change avec notre eau nettoyante, recette ici.


- Les couches lavables Venons-en au nerfs de la guerre ! J'avais fais quelques essais avec Lily mais, honnêtement, jeune maman pour la première fois, je n'avais pas du tout le courage de me lancer dans les couches lavables. Cela me semblait si compliqué alors je choisissais autant que possible des marques à la composition saine et éco-responsable. Quand j'étais enceinte de Jeanne, nous avons décidé que nous testerions de manière plus sérieuse. Nous avions déjà fait plusieurs pas vers la réduction de nos déchets à la maison et nous étions dans une bonne lancée ! Comme chaque maternité est différente, les poubelles de couches et les paquets à acheter toutes les semaines me submergeaient. Puisque nous avions testé deux couches Best Bottom avec Lily, j'ai réinvesti dans des inserts et essayé à nouveau cette marque plusieurs fois recommandée avec Jeanne. Plusieurs fuites au début, nous avons arrêté en pensant qu'elle était peut-être trop petite. Les fuites continuaient et j'ai finalement compris que cette marque de couches "Tout en 2" ne correspondaient pas du tout à la morphologie de J. (et certainement de sa soeur avant cela). Nous avons testé une couche "Tout en un" de la marque Bambino Mio et nous étions ravis ! D'abord, avec l'insert sous voile, bébé a les fesses bien au sec. Puis, leur simplicité d'utilisation a tout de suite convaincu super papa et notre famille qui les utilise comme des couches classiques. Pour la nuit, nous rajoutons un insert supplémentaire et les fuites sont assez rares ! Nous avons aussi testé les couches/culottes de bain de la marque française Hamac et nous en sommes ravis.


J'aimerais également testé les culottes chez Hamac puisque je dois dire que, pour Lily qui est propre la journée mais qui a encore des accidents la nuit, je n'ai pas encore trouvé le modèle parfait pour éviter les fuites mais lui permettre d'être tout de même autonome. Si vous avez des conseils, je suis preneuse !

Vous vous en doutez donc, mon premier conseil est de ne pas tout investir dans une marque ou un modèle mais d'en tester plusieurs pour se faire son avis et voir ce qui convient le mieux à votre bébé et à vos habitudes. Ainsi, si on m'avait surtout conseillé les "tout en 2" pour la facilité d'entretien, nous sommes très à l'aise avec le format "tout en 1". Bien entretenus les couches et inserts se revendent très bien s'ils ne conviennent pas à la morphologie de votre petit bout. En ce qui concerne l'entretien, je conseille d'avoir un seau qui se ferme pour les couches sales afin de les stocker avant de les laver et d'éviter les odeurs. Quand nous sommes en vadrouille, nous avons une grande pochette imperméable qui est très pratique pour transporter les couches, lingettes sales ou les petits accidents sur une journée. Pour l'instant, nous avons toujours aussi des couches jetables avec nous pour les voyages puisqu'il n'est pas toujours possible de faire des lessives.


Enfin, pour ce qui est de la quantité de couches lavables à avoir à la maison, tout dépend du nombre de machines que vous faites au quotidien. Pour les laver, ma recette de lessive maison est parfaite, il faut simplement bien faire attention de choisir un savon de Marseille sans glycérine ajoutée (à retrouver notamment dans la marque Marius Fabre). J'utilise aussi de temps en temps à savon détachant pour frotter une petite tâche au besoin. Nous avons une douzaine de couches et cela suffit avec un paquet de couches jetables sous la main quand nous sommes vraiment en retard dans nos machines ! Autre essentiel, les lingettes jetables et biodégradables que l'on place dans la couche à chaque change et qui permet de récupérer les éventuelles selles. Ainsi, elles ne tâchent pas la couche et cela retient bien les selles qui peuvent être jetées immédiatement.


Attention également, il faut éviter de trop utiliser de liniment ou crèmes grasses avec les couches lavables puisqu'elles ont tendance à encrasser les couches.




Vous l'aurez compris, je suis convaincue que les couches représentent un déchet essentiel à tenter de réduire pas uniquement pour la préservation de la planète mais, aussi, pour la santé de nos bébés. Je suis toutefois aussi convaincue qu'il n'y a pas besoin de se mettre la pression à ce sujet. Testez plusieurs modèles, plusieurs marques, faites-vous votre avis avec le temps (et toujours quelques couches jetables sous la main ). Faites de votre mieux au quotidien puisque l'essentiel n'est pas d'être parfait mais simplement de faire ces petits pas chaque jour !


Je serais ravie de vous en dire un peu plus et de répondre à vos questions, notamment sur Instagram.



Charlotte



  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram

@ Les Pépites de Lily