La Géographie dès 3 ans - DIY GLOBE MONTESSORI

Parler géographie dès 3 ans vous parait un peu compliqué ? Pourtant, je suis convaincue qu'il y a des notions clés à introduire dès la maternelle... Nous avons notamment fait le choix d'aborder ces notions en lien avec notre grand déménagement sur un autre continent pour aider Lily à mieux appréhender le voyage et la distance. Je partage avec vous aujourd'hui quelques clés, notamment de Céline Alvarez, pour introduire les premières notions de géographie et apprendre aux enfants à se placer sur un globe, un planisphère.





- Le premier globe, la terre et l'eau.

Nous commençons par simplement parler de notre planète, que nous habitons, et qui est constituée de "terre" et "d'eau" avec un globe dont les textures vont permettre à l'enfant de bien différencier la terre et l'eau. Cela mènera peut-être à des affirmations comme "il y a beaucoup d'eau"... Pour ce premier globe, je l'ai trouvé en promotion sur un site Montessori il y a maintenant un moment. Je vous conseille de chercher sur ce type de sites ou en seconde main. Mais, vous pouvez aussi le réaliser comme je vais vous l'expliquer ci-dessous.









- Le second globe, les océans et les continents.

Ce second globe permet, une fois les notions de terre et eau acquises, d'introduire le vocabulaire d'océans et de continents afin de commencer à identifier différentes zones sur la Terre tout en apprenant aussi à se placer dans un continent.

Cette fois ci, j'ai récupéré un petit globe classique pour le transformer. Pour le réaliser, il vous faut de la peinture bleue, du sable coloré (ou sucre ou sel coloré) et de la colle liquide. J'ai donc passé un coup de peinture bleue sur tous les océans. Nul besoin de se compliquer la vie avec les toutes petites îles, l'idée est de simplifier le globe et d'enlever toutes les informations superflues. Bien laisser sécher. Puis, toujours à l'aide d'un pinceau fin, on passe une couche de colle liquide sur un continent en faisant bien les contours. Avant qu'elle ne sèche, saupoudrez une belle quantité de sable coloré (se référer à mes différentes photos pour les couleurs) et laisser sécher plusieurs heures. Une fois ce continent sec, il suffit d'enlever le superflu et de recommencer le processus pour le continent suivant. Il faut plutôt éviter d'essayer de faire plusieurs continents à la fois, au risque de mélanger les couleurs. Ainsi, le globe comporte toujours ce jeu de textures pour bien différencier l'eau et la terre tout en introduisant les différentes couleurs pour chaque continent.










- Le planisphère et le nom des continents.

Enfin, dans un autre temps, on peut commencer à introduire doucement les noms des continents grâce à un planisphère de type puzzle. Toujours avec le globe à côté pour que l'enfant comprenne bien qu'il s'agit d'une représentation plane de la planète. On associe notamment chaque continent du puzzle au continent correspondant sur le globe.





Tout cela, pour nous, a été accentué sur le continent Européen et le continent Sud-Américain et l'Océan qui nous sépare afin de montrer à Lily le voyage que nous allons devoir faire et pour l'aider à appréhender cette notion floue de "loin" que tout le monde répète quand nous parlons de notre déménagement. Au delà du contexte de déménagement, je trouve que toutes ces notions sont importantes dans les apprentissages des enfants et pourront notamment être sollicitées pour des voyages ou, simplement pour placer des animaux dans chaque continent. Ce dernier est justement le prochain exercice que nous préparons à la maison !





Charlotte





  • Facebook
  • Pinterest
  • Instagram

@ Les Pépites de Lily